Venez assister à la restitution des élèves de la compagnie

new

Venez applaudir les restitutions des élèves de la Compagnie Le Cours Théâtral Espace Bernard-Marie Koltès – METZ

Mardi 17 décembre à 20h : Folie : une douce consolation
Avec Mesdemoiselles
Clémence Aubry, Véronique Boulanger, Laura Colleony, Jessica Da Cruz, Géraldine Halpern, Manon Marcon, Françoise Moïse, Eden Saunier
Et Messieurs
Daniel Cunha, Nicolas Oberlé, Jérémy Perrin, Emmanuel Vuillemin

Pendant 3 mois et demi, autour du thème « Folie » choisi par le groupe, nous avons sélectionné les auteurs suivants : Azama, Kane, Santos, Koltès, Bond, Beckett, Rostand… traitant de la folie émotionnelle, pathologique, amoureuse…
Ainsi, au travers d’œuvres, les élèves acteurs permettent aux « fous », aux « exclus », aux « marginaux », aux « originaux », d’exister.
Le sens de cette restitution est de faire raisonner les vies, les personnages, les pensées avec l’art de l’acteur.
Comment trouver sa place ? Comment se situer ? Comment faire vivre un texte ? Comment être au plus proche de soi en jouant un autre ? Comment rendre la folie lisible et logique ?
Tout l’objet de ces travaux est de tendre un fil entre les auteurs, les acteurs et le spectateur. Un fil indicible. Un exercice de funambule mêlant vertige et sens de nos vies.

 

Mercredi 18 décembre à 20h: Nous sommes fous
Avec Mesdemoiselles
Lucie Adam, Anne-Lyse Carrière, Cloé Cardot, Elise Di Cesar, Raphaëlle Gaillot, Nathalie Haag, Eléonore Marcoux, Séverine Minot, Juliette Mirouf, Jeanne Pintiau, Anna Sordetti
Et Messieurs
Michael Di Cesar, Raphael Fersin, Florent Heib, Clément Le Huby, Franck Léonardi, Alexis Poupel, Julien Zils

Pendant 3 mois et demi, autour des thèmes « Folie » et « Grands crimes » choisis par chacun des groupes, nous avons sélectionné les auteurs suivants : Molière, Copi, Koltès, Mouawad, Bond, Pommerat, Ribes … traitant de la folie émotionnelle, pathologique, amoureuse, en y associant les crimes.
Ainsi, les élèves acteurs permettent aux « fous », aux « exclus », aux « marginaux », aux « originaux », aux « tueurs » d’exister.
Le sens de cette restitution est de faire raisonner les vies, les personnages, les pensées, les émotions des situations, avec l’art de l’acteur.
Comment être au plus proche de soi en jouant un autre ? Comment rendre la folie lisible et logique ? Ou comment être un acteur tueur ?
Notre axe est tout trouvé : être des tueurs d’acteurs autour de problématiques vivantes ou errantes sur scène : comment rendre lisible l’inhumain ? Comment rendre humain l’autre qui nous fait du mal ?
L’articulation successive entre la folie et les grands crimes propose des éléments de réponses dans le fond, dans la forme et dans le jeu.

 

Jeudi 19 décembre à 20h : Crime et amour
Avec Mesdemoiselles
Karima Abdellali, Marion Adrast, Adeline Antoine, Muriel Fuss, Linda Fel, Ilona Moreau, Sophie Simon, Lorène Paul, Manon Sholtes, Amandine Vaxelaire
Et Messieurs
Kévin Brocheray, Thomas Buchser, Benoit Godbert, Quentin Jaquin, Samuel Klein, Fabien Médina

La première partie de la restitution constitue un ensemble de textes relatant des crimes, des aveux, des restitutions de procès, des chroniques judiciaires. La matière est transformée en objet théâtral.
La direction pour les élèves-acteurs est de s’approcher du mal en sauvant l’humanité des tueurs concernés.
La deuxième partie parle d’amour à travers des retranscriptions de scènes de films et des paroles de chansons.
Si l’on mêle l’amour aux crimes, chacun pourra ainsi y trouver son monstre amoureux et par la même, le bien et le mal, la peur et l’envie.

 

Vendredi 20 décembre à 20h : Trois fois dingue
Avec Mesdemoiselles
Marie-Chantal Areil, Oriane Couteret, Dominique di Cristo, Marie Frey, Julie Galand, Catherine Jung, Sylvie Lang, Nathalie Marcon, Annick Nasso, Lison Nassoy, Agathe Brausch, Lydie Pachtchenko, Stéphanie Rémy
Et Messieurs,
Michel Babbit, Maxime Delolme, Anaël Dzierzawczyk, Yves Pfeifer, Julien Presta

Pendant 3 mois et demi, autour du thème « Folie » choisi par le groupe, nous avons sélectionné les auteurs suivants : Copi, Ribes, Dubillard, Pinter, Feydeau … traitant de la folie émotionnelle, pathologique, amoureuse et théâtrale.
Ainsi, les élèves-acteurs permettent aux « fous » et aux « originaux » d’exister.
Le sens de cette restitution est de faire raisonner les vies, les personnages, les pensées avec l’art de l’acteur.
Comment rendre la folie lisible et logique ? En quoi le théâtre peut apporter des réponses ? Jouer est-il une réponse pour se rassurer ?
Tout l’objet de ces travaux est de créer un monde où vivent des personnages ordinaires à l’intérieur de situations extraordinaires, les rendant fous ; ou, a contrario, des personnages fous qui piétinent dans une réalité sommaire. Pour les auteurs, c’est une démonstration imparable d’un monde qui se joue sans que nous nous en rendions compte. Charge au théâtre de faire entendre ce jeu, de faire barrage aux peurs, à la peur des autres, à la peur de soi, à la peur de la mort.

Le premier cours est un cours d’essai gratuit

new

Remplissez le formulaire pour bénéficier d’un cours d’essai

« On ne joue jamais faux, on cherche à se rapprocher de soi et de l’auteur »